Energie

- Cameco : a été sanctionné en Bourse après son annonce d'une étonnante perte (-13 centimes de dollar par action) au troisième trimestre. Le groupe a par ailleurs indiqué qu'il limiterait sa production en conséquence. Nous y reviendrons dans le prochain numéro.
...

- Cameco : a été sanctionné en Bourse après son annonce d'une étonnante perte (-13 centimes de dollar par action) au troisième trimestre. Le groupe a par ailleurs indiqué qu'il limiterait sa production en conséquence. Nous y reviendrons dans le prochain numéro. - Euronav : la direction a vécu un troisième trimestre particulièrement difficile, et n'entrevoit pas d'amélioration immédiate. Le groupe a essuyé une perte de 28,06 millions de dollars, portant le total après neuf mois à -17,972 millions de dollars. Le cours se maintient cependant. Nous y reviendrons dans le prochain numéro. - Transocean : a annoncé un joli bénéfice au terme du troisième trimestre (16 centimes de dollar par action, alors que les analystes avaient tablé sur une perte de 5 centimes). Un chiffre d'affaires en hausse et des frais en baisse ont permis cette amélioration de la rentabilité. Nous y reviendrons. - Nyrstar : poursuit son redressement. Ses résultats étaient en ligne avec les attentes. Le CEO Hilmar Rode a annoncé que les mines nord-américaines étaient réintégrées au coeur de métier. Il n'est plus question de les vendre. Nous y reviendrons. - CF Industries : a été saluée pour ses chiffres trimestriels. La perte s'est avérée moins lourde que prévu. Le chiffre d'affaires est lui aussi supérieur aux prévisions. Le géant des engrais demeure cependant prudent pour 2018. Nous y reviendrons dans un prochain numéro. - MDxHealth : a été applaudi pour l'accueil, parmi ses clients, du groupe suisse Unilabs, l'un des plus grands laboratoires cliniques européens, avant d'être chahuté en raison de l'avertissement sur chiffre d'affaires (CA) émis à l'occasion de la publication des résultats (décevants) du troisième trimestre. La direction ne table plus sur 55 à 75 % de croissance du CA cette année mais sur une hausse comprise entre 45 et 55 %. Nous y reviendrons. - Mithra Pharmaceuticals : a annoncé avoir recruté tous ses patients dans le cadre de l'étude de phase III nord-américaine avec Estelle, son contraceptif potentiel. La date de publication des résultats de cette étude est donc confirmée : elle interviendra au premier trimestre 2019.