La semaine dernière, le salon aéronautique du Bourget a confirmé le ralentissement observé depuis le début de l'année. Un coup de mou dû à la hausse des prix du kérosène mais aussi au contexte économique très tendu entre les Etats-Unis et la Chine. Quelque 655 commandes et engagements d'achat ont été enregistrés cette année au salon français contre 897 lors de sa précédente édition en...