Créée en 1958 par Auguste Marcel Poulet, Krëfel (le nom provient d'une ville allemande appelée Krefeld où il avait travaillé dans une usine d'aspirateurs), était demeurée jusqu'à aujourd'hui une entreprise familiale. Avec à sa tête, Pascal Poulet, le représentant de la troisième génération.
...

Créée en 1958 par Auguste Marcel Poulet, Krëfel (le nom provient d'une ville allemande appelée Krefeld où il avait travaillé dans une usine d'aspirateurs), était demeurée jusqu'à aujourd'hui une entreprise familiale. Avec à sa tête, Pascal Poulet, le représentant de la troisième génération. Avec un chiffre d'affaires de 405 millions d'euros lors de l'exercice 2017-2018 et un bénéfice opérationnel de 8 millions, la chaîne spécialisée dans la TV, la hi-fi, l'IT, le multimédia et l'électroménager ne se porte pas mal. Mais dans un secteur en plein bouleversement avec l'avènement de nouveaux acteurs (Coolblue, Bol, etc.) et la reprise par la Fnac de Darty et donc aussi de Vanden Borre, son concurrent de toujours, Krëfel cherchait un repreneur depuis plusieurs années. Mais jusqu'ici, aucune proposition n'avait eu l'heur de plaire à la famille. Comme Vanden Borre, Krëfel va donc passer dans des mains françaises. La chaîne est rachetée, pour un montant inconnu, par Boulanger, le pôle électro du groupe Mulliez dans lequel se trouvent aussi Auchan, Leroy-Merlin, Decathlon ou encore Kiabi. Créé aussi dans les années 1950, Boulanger se déploie dans 147 magasins en France et emploie 9.000 salariés pour un chiffre d'affaires de 2,6 milliards d'euros. L'entreprise est déjà présente en Belgique via les six magasins Electro-Dépôt, marque française qu'elle a rachetée en 2010. Cet adossement est évidemment un gage d'avenir pour Krëfel. D'ailleurs, dans un communiqué, Boulanger s'est engagé à ne pas modifier le nom de l'enseigne (" une marque connue et gage de qualité "). Il n'y aura ni fermeture de magasins (74 en Belgique et 11 au Luxembourg sous le nom Hi-Fi International), ni pertes d'emplois En outre, l'ensemble du comité de direction reste à la tête de l'entreprise. A terme, un membre de la famille Poulet devrait aussi rejoindre le conseil d'administration de Boulanger.