La radio classique de la VRT a toujours eu ses oreilles calées au-delà du répertoire Bach/ Beethoven/Mozart. Par volonté d'éclectisme mais aussi par pure conscience que les standards musicaux sont établis pour être respectés et ensuite challengés. Tenu du 8 au 27 mars, outre une ...

La radio classique de la VRT a toujours eu ses oreilles calées au-delà du répertoire Bach/ Beethoven/Mozart. Par volonté d'éclectisme mais aussi par pure conscience que les standards musicaux sont établis pour être respectés et ensuite challengés. Tenu du 8 au 27 mars, outre une musique pour enfants (le 23 mars), le Klara Festival 2022 présente deux incontournables. D'abord, la multiple célébration de Branford Marsalis. Saxophoniste et compositeur, ce natif de Louisiane (1960), fils de musicien, a participé avec ses trois frères également instrumentistes à une forme de renaissance du jazz classique façon be-bop dans les années 1980/1990. Avant de tenter des aventures plus éclectiques comme l'inclusion au groupe de Sting, à l'animation musicale du Tonight Show de Jay Leno ou encore à des disques invitant le hip-hop à bord. Le Klara lui offre carrément trois concerts en formules différentes - les 24, 25 et 26 mars - de la performance solo à son impressionnant quartet. Sinon, installé au Théâtre Les Tanneurs, Klara propose une véritable expérience bis autant sonore que sociale. Du 25 au 27 mars, sur une très longue plage horaire, la performance-opéra Sun & Sea invite les spectateurs à se prélasser jusqu'à cinq heures durant pour assister à une tentative de théâtre musical imbibé d'art visuel, impliquant une dizaine de choristes et une vingtaine de figurants.