Début avril, devant le Congrès américain, les patrons des sept plus grandes banques américaines, tous des hommes blancs, avaient causé la stupeur en ne répondant p...

Début avril, devant le Congrès américain, les patrons des sept plus grandes banques américaines, tous des hommes blancs, avaient causé la stupeur en ne répondant pas à la question de savoir si une femme ou une personne issue des minorités pourrait un jour les remplacer. Quelques jours plus tard, JP Morgan tente de réparer les dégâts. La banque annonce la nomination de deux femmes à des postes clés. Jennifer Piepszak (49 ans) devient directrice financière. Elle succède à Marianne Lake (photo) qui part diriger la division " prêts aux ménages ", la plus importante et la plus rentable de la première banque américaine. A 49 ans, Marianne Lake fait figure de favorite pour succéder à Jamie Dimon. L'emblématique CEO n'a toutefois pas l'intention de céder son fauteuil si vite. " Pas avant cinq ans ", espère-t-il...