Il y a un peu plus de six ans, Guillaume Decelle, avec son complice Philippe Lippens, est venu s'installer dans une vieille institution athoise, le Restaurant du Parc adossé à l'hôtel éponyme. De fait, la grande salle à manger s'ouvre très largement sur l'Esplanade et le parc de la ville d'Ath. Une...

Il y a un peu plus de six ans, Guillaume Decelle, avec son complice Philippe Lippens, est venu s'installer dans une vieille institution athoise, le Restaurant du Parc adossé à l'hôtel éponyme. De fait, la grande salle à manger s'ouvre très largement sur l'Esplanade et le parc de la ville d'Ath. Une salle aux tables bien espacées et au décor contemporain avec des chaises noires design, des teintes de gris et de blanc et de jolies photographies au mur. Enfant du pays, Guillaume s'est formé dans de belles maisons avant d'ouvrir son Entre Guillemets : les Eleveurs à l'époque de Sofie Dumont, le Karmeliet de Geert Van Hecke ou l'Impératif de Benoît Neusy. Le jeune chef est allé à bonne école et ça se goûte dans ses assiettes. Autour d'une carte très resserrée qui allie incontournables et suggestions du moment, Guillaume Decelle propose un menu quatre services (49 euros, 69 avec les vins adaptés) au chouette rapport qualité-prix. Le soir de notre passage, nous avons eu droit, après une terrine de chevreuil sauce gribiche, à des Saint-Jacques parfaitement cuites servies sur un lit de chicons et accompagnées d'un étonnant beurre blanc à l'orange ainsi qu'à un cabillaud (un poil trop sec, hélas) bardé de jambon italien sauce au thym. Belle carte de vins construite, entre autres, avec des cavistes locaux. On y a retrouvé un de nos vins espagnols préférés : le Pétalos du domaine Palacios en AOC Bierzo, une appellation trop méconnue.