C'est une pointure qui s'en va. Jean-Pierre Clamadieu, l'homme qui avait profondément restructuré Solvay, ne mènera pas son mandat de CEO à son terme, lequel était fixé à l'an prochain : il a été désigné ce mardi pour présider le conseil d'administration du groupe Engie.
...

C'est une pointure qui s'en va. Jean-Pierre Clamadieu, l'homme qui avait profondément restructuré Solvay, ne mènera pas son mandat de CEO à son terme, lequel était fixé à l'an prochain : il a été désigné ce mardi pour présider le conseil d'administration du groupe Engie. Il dirigera la maison mère d'Electrabel en tandem avec sa directrice générale, Isabelle Kocher. Jean-Pierre Clamadieu siègera donc à partir du mois de mai dans le fauteuil qu'occupait Gérard Mestrallet. Il sera chargé d'apaiser les tensions au sommet du groupe énergétique. Ce n'était pas un mystère : le courant ne passait plus depuis longtemps entre Isabelle Kocher et Gérard Mestrallet. Les deux personnalités s'opposaient sur des enjeux stratégiques majeurs (comme la vente des activités en gaz liquéfié d'Engie, une vente à laquelle Gérard Mestrallet s'est opposé, en vain, ou encore l'achat d'Innogy, la filiale de l'allemand RWE, active dans l'énergie renouvelable, une opération poussée par Mestrallet mais finalement repoussée par Kocher). La vie du couple Clamadieu-Kocher devrait être plus tranquille. Il se dit en effet que les deux partagent une vision similaire pour l'avenir du groupe. Reste cependant une interrogation majeure pour l'économie belge : Jean-Pierre Clamadieu ne peut mener à la fois la direction de Solvay et la présidence d'Engie. Il a donc choisi, et il faut désormais trouver à Solvay un nouveau patron. Jean-Pierre Clamadieu laissera certainement un vide car si les actionnaires de Solvay avaient décidé en 2011 de reprendre Rhodia, c'était aussi pour acquérir son management de choc (Clamadieu était à la tête de Rhodia depuis 2003). Sous l'ère Clamadieu, Solvay s'est en effet profondément transformé, cédant ses activités de chimie classique pour entrer dans les matériaux avancés, avec notamment l'acquisition du groupe américain Cytec.