Quand on a commencé dans la vie comme cueilleur de cerises, pouvoir s'offrir une Maybach pour la modique somme de 1,2 million d'euros (soit le prix le plus élevé atteint pour la vente d'une auto en Belgique ...

Quand on a commencé dans la vie comme cueilleur de cerises, pouvoir s'offrir une Maybach pour la modique somme de 1,2 million d'euros (soit le prix le plus élevé atteint pour la vente d'une auto en Belgique !), c'est un peu comme toucher le jackpot. Collectionneur passionné, Willy Michiels (80 ans) vient en effet de compléter sa collection de Mercedes-Maybach par une G650 Landaulet, produite à 99 exemplaires seulement, lors d'une vente aux enchères organisée à Knokke. Il faut dire que l'homme, surnommé en Flandre le " roi du bingo ", a les moyens. Fasciné dans sa jeunesse par les machines à sous, Willy Michiels a commencé à en placer dans les cafés dans les années 1950. Quand les " bandits manchots " furent interdits par la loi, il se tourna vers les bingos au point de bâtir un véritable empire du jeu en Flandre. Quasi chaque café possédait une de ses machines. La vente en 2015 de son empire Napoléon Games au fonds d'investissement belgo-néerlandais Waterland a fait de Willy Michiels un des Belges les plus riches du pays.