Le FeliXart Museum, à Drogenbos n'est pas le plus connu de Bruxelles et sa périphérie. Pourtant, cet élégant bâtiment moderne situé dans un parc de cinq hectares est un endroit précieux, consacré au peintre Félix De Boeck (1898-1995). Pionnier de l'art abstrait e...

Le FeliXart Museum, à Drogenbos n'est pas le plus connu de Bruxelles et sa périphérie. Pourtant, cet élégant bâtiment moderne situé dans un parc de cinq hectares est un endroit précieux, consacré au peintre Félix De Boeck (1898-1995). Pionnier de l'art abstrait en Belgique, cet artiste retrouve une seconde vie avec l'exposition proposée L'art abstrait à vol d'oiseau, coproduite avec le Musée d'Ixelles fermé pour transformation jusqu'à l'horizon 2023 . Cette collaboration n'est pas vraiment un hasard puisque c'est dans le musée ixellois que Félix De Boeck bénéficia d'une première rétrospective en 1965 : l'impact de l'événement transforma alors le " paysan de Drogenbos ", sa commune natale, en pionnier du modernisme dans notre pays. Depuis, l'artiste, qui était aussi agriculteur, a vu son ancienne ferme familiale complètement rénovée, complétée de locaux contemporains signés de l'architecte Rob Geys. Le Musée d'Ixelles propose pour cette exposition une cinquantaine d'oeuvres de sa collection, dont Le Pigeon de De Boeck, oeuvre phare datant de 1927. Cette peinture sert ici de point d'ancrage d'une proposition qui pioche dans toute l'abstraction belge, incluant aussi des oeuvres de la collection de l'entre-deux-guerres du Musée royal des Beaux-Arts d'Anvers.