On le sait, avec son Chips Act, l'Europe entend quadrupler sa production de puces d'ici à 2030 et détenir environ 20% du marché mondial. Une nécessité pour sortir de la dépendance asiatique et répondre au besoin plus qu'accru en semi-conducteurs. Via ce plan, l'UE entend attirer et cofinancer des projets industriels innovants. Une première pierre vie...

On le sait, avec son Chips Act, l'Europe entend quadrupler sa production de puces d'ici à 2030 et détenir environ 20% du marché mondial. Une nécessité pour sortir de la dépendance asiatique et répondre au besoin plus qu'accru en semi-conducteurs. Via ce plan, l'UE entend attirer et cofinancer des projets industriels innovants. Une première pierre vient d'être posée: Intel a dévoilé, la semaine dernière, un plan d'investissement massif en Europe, soit 80 milliards sur 10 ans. Le premier volet est déjà bien détaillé. Intel va construire une méga-usine de production de composants électroniques en Allemagne. Le groupe a choisi Magdebourg au centre du triangle d'or allemand de l'automobile. Avec 17 milliards d'euros annoncés, c'est le plus grand investissement industriel jamais consenti dans le länder de Saxe-Anhalt. Intel justifie ce choix par un accès aisé à l'eau et à l'énergie, la richesse de la main-d'oeuvre régionale, la production locale d'acier et un environnement adapté pour la sous-traitance. Les travaux débuteront l'an prochain pour une mise en service en 2027. Parallèlement, Intel a décidé de doper son usine de Leixlip en Irlande. Un investissement de 11 milliards d'euros pour y permettre la production de processeurs haut de gamme. Le groupe américain est aussi en discussion avec le gouvernement italien pour l'implantation d'une usine d'assemblage, une opération à 4,5 milliards d'euros. Enfin, il va aussi ouvrir, à Saclay en Ile-de-France, deux centres de R&D axés sur l'intelligence artificielle et le design de puces pour le compte de tiers. Il va de soi qu'en sus de ces investissements en propre, Intel va bénéficier de subventions et de crédits d'impôt, notamment dans le cadre du Chips Act. Ils sont en cours de négociation.