La marque de Molsheim nous présente son nouveau bébé. Il se nomme Centodieci, signifiant " 110 " en italien, en référence aux 110 ans de la marque, célébrés cette année. Techniquement, ce modèle dérive de la Chiron ma...

La marque de Molsheim nous présente son nouveau bébé. Il se nomme Centodieci, signifiant " 110 " en italien, en référence aux 110 ans de la marque, célébrés cette année. Techniquement, ce modèle dérive de la Chiron mais, esthétiquement, il rend clairement hommage à la fameuse " EB 110 " des années 1990. L'engin se coiffe d'un aileron arrière qui s'étend sur toute la largeur de l'auto, tandis que le moteur, installé à l'arrière, s'expose sous une vitre. Il s'agit bien sûr du fameux 8 litres à 16 cylindres en W de la marque, boosté par quatre turbos. Une véritable cathédrale mécanique, qui délivre ici 1.600 ch à 7.000 tr/min. De quoi catapulter cette Centodieci de 0 à 100 km/h en... 2,4 secondes. Le cap des 200 km/h est franchi en 6,1 secondes et celui des 300 km/h en 13,1 secondes. La vitesse de pointe est quant à elle bridée à 380 km/h. Voiture pour le moins superlative, la Centodieci est aussi un produit artisanal, fabriqué à la main et limité à seulement 10 exemplaires, chacun coûtant 8 millions d'euros hors taxes ! Bugatti cultive décidément la folie des grandeurs...