Les temps ne sont plus où les déchets finissaient en décharge. Aujourd'hui, ils voyagent. En 2016, la Flandre en a exporté 2,12 millions de tonnes et en a importé...

Les temps ne sont plus où les déchets finissaient en décharge. Aujourd'hui, ils voyagent. En 2016, la Flandre en a exporté 2,12 millions de tonnes et en a importé 1,17 million de tonnes, souvent venues de loin et a même régulièrement payé pour pouvoir le faire. Etonnant ? Pas vraiment. " Nous sommes devenus une autorité en matière de recyclage, se félicite Joke Schauvliege, ministre flamande de l'Environnement. Ces déchets, industriels pour la plupart, sont en effet recyclables et constituent pour une région pauvre en matières premières comme la nôtre, un apport précieux et par rapport à 2010, nos importations ont doublé. " Avec un chiffre d'affaires de 3,7 milliards d'euros et 12.000 personnes occupées, le traitement des déchets est en train de devenir un big business en Flandre. GUILLAUME CAPRON