Mieux vaut réfléchir à deux fois avant d'acheter un bâtiment non résidentiel. Ou alors, il faut le faire tout de suite. Dès le 1er janvier de l'année prochaine, tout nouveau propriétaire d'un bâtiment non réside...

Mieux vaut réfléchir à deux fois avant d'acheter un bâtiment non résidentiel. Ou alors, il faut le faire tout de suite. Dès le 1er janvier de l'année prochaine, tout nouveau propriétaire d'un bâtiment non résidentiel (bureau, magasin, entrepôt, etc.) devra en effet veiller à ce que ce dernier réponde endéans les cinq ans à de nouvelles exigences en matière énergétique: la toiture devra posséder un coefficient d'isolation minimal, les simples vitrages devront devenir doubles et les installations frigorifiques comme les installations de chauffage de plus de 15 ans devront être remplacées (et dans ce cas, le mazout sera interdit partout où un raccordement au gaz naturel est possible). Les nouveaux propriétaires d'un bâtiment non résidentiel de moins de 500 m2 devront en outre pouvoir présenter dans les cinq ans un label énergétique C. Si le bâtiment est plus grand et est acquis à partir du 1er janvier 2023 s'ajoutera également l'obligation de disposer d'au moins 5% d'énergie renouvelable. En Flandre, un bâtiment sur sept est non résidentiel.