Suite à un appel d'offres lancé en début d'année, PSA a finalement choisi Huawei pour la connexion sécurisée de ses voitures. La société chinoise a devanc...

Suite à un appel d'offres lancé en début d'année, PSA a finalement choisi Huawei pour la connexion sécurisée de ses voitures. La société chinoise a devancé, entre autres, IBM, Microsoft et Nokia. Elle va devoir développer la connected vehicule modular platform. Cet ensemble de logiciels et de protocoles doit assurer la gestion sécurisée de l'ensemble des interactions numériques entre la voiture et le cloud. Parmi les applications au menu, citons la gestion à distance du diagnostic du véhicule et des mises à jour de la cartographie, mais aussi l'ouverture du coffre avec son smartphone ou l'allumage du chauffage à distance, ainsi que des outils de gestion de flotte pour les entreprises. Les premières voitures connectées devraient sortir en 2018. Par Xavier Beghin