Le Groupement européen d'intérêt économique (GEIE) Trasys International, une structure juridique fondée sur le droit européen, regroupe les activités de prestations de services informatiques relatives aux institutions européennes et aux organisations internationales. " Le groupe NRB, qui n'était pas actif dans ce domaine, a voulu poursuivre ces activités réalisées par Trasys, précise Didier Debackère. Il aurait été dangereux de changer le branding à un moment où NRB n'était pas prêt à prendre la relève. C'est à la fois une mesure de confiance envers l'équipe et de prudence vis-à-vis du marché et des partenaires. " Une confiance méritée envers Didier Debackère aussi, lui qui est actif chez Trasys depuis plus d'un quart de siècle.
...

Le Groupement européen d'intérêt économique (GEIE) Trasys International, une structure juridique fondée sur le droit européen, regroupe les activités de prestations de services informatiques relatives aux institutions européennes et aux organisations internationales. " Le groupe NRB, qui n'était pas actif dans ce domaine, a voulu poursuivre ces activités réalisées par Trasys, précise Didier Debackère. Il aurait été dangereux de changer le branding à un moment où NRB n'était pas prêt à prendre la relève. C'est à la fois une mesure de confiance envers l'équipe et de prudence vis-à-vis du marché et des partenaires. " Une confiance méritée envers Didier Debackère aussi, lui qui est actif chez Trasys depuis plus d'un quart de siècle. Quand il sort de l'UCL en 1979, son diplôme d'ingénieur civil en construction en poche, il a du mal à trouver un emploi dans son domaine. " C'était alors le marasme dans ce secteur ", explique-t-il. Il suit des cours en informatique et entre en 1980 chez Tractebel Engineering. " Je supervisais la mise en place et la maintenance des applications des systèmes d'information, se souvient l'ingénieur. J'y ai appris à fonctionner dans un monde pluridisciplinaire. J'y ai acquis une expérience spécifique en informatique de gestion, en implémentation de systèmes financiers. " En 1991, il rejoint Trasys, filiale constituée au départ de Tractebel, où il devient responsable du développement de projets en gestion financière, comptabilité pour l'industrie et les grandes entreprises. " J'ai proposé ces services également dans le monde de la banque et de l'assurance. " En 1998, il prend la tête du département couvrant les diverses activités de Trasys entamées pour les institutions européennes et pour les organisations internationales et siège au comité de direction. " J'avais deux axes à développer, les institutions européennes et la banque et l'assurance, détaille Didier Debackère. Nous avons décroché des références significatives dans les assurances. Nous sommes à l'origine de la mise en place du réseau de courtiers en Belgique. Nous avons progressivement gagné nos galons dans les institutions européennes en nous positionnant sur des contrats cadres de plus en plus significatifs, d'abord à la Commission européenne, ensuite dans les autres institutions. " Un parcours qui ne s'est jamais arrêté. " Nous avons également développé le marché des organisations internationales comme l'Onu, pour laquelle nous sommes présents à Genève et Bonn. " En 2002, il reprend la division consulting & solutions. " Sorti du cadre dans lequel je travaillais jusque-là, j'ai développé l'activité de manière transversale, explique Didier Debackère. Je me considère comme un homme de projets. A l'époque, l'accent était mis sur le développement des practices, du consulting et des projets, l'objectif étant d'offrir des solutions à haute valeur ajoutée. " En 2008, il est nommé responsable des opérations. " Là, j'étais en dehors du champ commercial et je m'occupais de l'ensemble des opérations des différents secteurs et métiers. J'ai ainsi couvert toutes les fonctions de l'entreprise. " En 2010, il devient responsable du business avec les organisations internationales. " Depuis les années 1990, nous étions actifs sur ce business et j'en étais le moteur. Mon rôle était stratégique. Il s'agissait d'anticiper les cahiers des charges de ce marché très spécifique, véritable écosystème. " En janvier 2017, suite à la reprise de Trasys par NRB, Didier Debackère, 61 ans, est nommé directeur de Trasys International et membre du comité de direction de NRB. " Ma mission consiste à développer le groupe NRB à travers cette nouvelle structure dans ce segment de marché que sont les institutions européennes, les organisations internationales, ainsi que des multinationales et ce, grâce à notre know-how. " JACQUELINE REMITS" Le business des organisations internationales est un marché très spécifique. "