Alors que la Fondation Boghossian propose encore jusqu'au 6 octobre Flamboyant - l'immersion dans la maison d'un collectionneur fictif des années 1920-1930 - le musée bruxellois ADAM s'intéresse à d'autres perspectives intérieures. Celles de l' Interior Design Evolution examinent nos maisons et appartements comme témoins " des grands bouleversements sociaux et des avancées technologiques de notre société ". Cela implique bien évidemment les modes - celles de l'architecture, du design ou des arts décoratifs - mais reflète aussi tout ce qui tient à la culture populaire, aux sciences sociales ou économiques. Soit l'art d'habiter qui est aussi celui d'incarner les époques respectives : au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l'industrialisation des meubles et l'avènement du design vont engendrer une démocratisation de la déco, devenue aujourd'hui objet courant de consommation. Avec, tendance récente, l'importance des considérations environnementales dans ce qui incarne pourtant le domaine privé.

© PG / v. vercauteren

" Spaces - Interior Design Evolution " à l'ADAM Museum à Bruxelles jusqu'au 3 novembre, www.adamuseum.be