Sous le titre Dutch Spring, les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique proposent la réouverture de leur collection permanente Ecole hollandaise et deux expositions temporaires pareillemen...

Sous le titre Dutch Spring, les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique proposent la réouverture de leur collection permanente Ecole hollandaise et deux expositions temporaires pareillement consacrées aux talents néerlandais, dont une panoplie de très beaux dessins et estampes. Le nom donné à l'expo rappelle combien cette école incarna pleinement son époque. Les tableaux de Frans Hals, Rembrandt van Rijn, Nicolas Maes ou Pieter de Hooch, qu'ils soient portraits, paysages, natures mortes ou scènes de genre , se déployaient alors dans un 17e siècle d'une prospérité économique hollandaise sans précédent. L'innovation artistique bénéficia de cet état de grâce boulimique : rien que dans la ville d'Haarlem, plus de 100.000 tableaux furent réalisés entre 1605 et 1635. Un échantillon naturellement plus modeste est désormais visible rue de la Régence.