Greenyard, le géant belge des fruits et légumes, a confirmé être en négociations avancées pour racheter le géant américain Dole Food, bien connu pour ses bananes et ses ananas. Si l'achat se concrétise, l'entreprise de Sint-Katelijne-Wa...

Greenyard, le géant belge des fruits et légumes, a confirmé être en négociations avancées pour racheter le géant américain Dole Food, bien connu pour ses bananes et ses ananas. Si l'achat se concrétise, l'entreprise de Sint-Katelijne-Waver près de Malines deviendrait le numéro un mondial des fruits et légumes devant Chiquita, Del Monte ou encore Bonduelle. L'affaire n'est pourtant pas simple en termes financiers. En effet, Greenyard pèse 900 millions d'euros, réalise un chiffre d'affaires de 4,25 milliards d'euros (principalement via la grande distribution) et emploie 9.000 personnes dans 25 pays. En face, Dole Food est une entreprise non cotée qui appartient à David Murdock. A 94 ans, il est prêt à vendre sa société qui emploie 30.500 personnes, dispose de six usines et possède plus de 50.000 hectares de plantations. Même si les chiffres d'affaire des deux sociétés est comparable (3,8 milliards pour Dole), le deal, selon l'agence Reuters, valoriserait l'entreprise américaine à hauteur de 2 milliards d'euros. Ce rachat serait une belle victoire pour Hein Deprez, le CEO et principal actionnaire de Greenyard qui assure " avoir sécurisé un financement approprié ".