Mercredi dernier, Athora Holding a annoncé l'acquisition de Generali Belgique pour un montant de 540 millions d'euros. Information confirmée par Assicurazioni Generali, le groupe propriétaire basé à Trieste. Le montant pourrait être ajusté au moment de finaliser la transaction dans le courant du second semestre de cette année.

Cette annonce met fin à un suspense de plus d'un an. Fin 2016, le groupe Generali avait dévoilé un nouveau plan stratégique où il indiquait reconsidérer sa présence dans une dizaine de pays. L'objectif était de récupérer, par ses ventes, au moins un milliard d'euros. Au printemps suivant, l'agence Reuters annonçait que la Deutsche Bank avait été chargée par le groupe d'examiner toutes les options possibles pour sa filiale belge qui, avec 800 millions de primes encaissées, sort pourtant de sa meilleure année en 115 années d'existence. Lors de la présentation des résultats annuels il y a un bon mois, Philippe Donnet, le CEO du groupe Generali, avait confirmé que la rationalisation géographique " sera terminée fin 2018 comme prévu ". Un mois plus tard, Generali Belgique est donc vendue et rejoint à ce titre les activités au Liechtenstein, en Irlande, aux Pays-Bas, au Guatemala, en Colombie et au Panama. Generali reste toutefois présente en Belgique via Europ Assistance.

Que va devenir Generali Belgique ? Onzième assureur belge, la compagnie emploie 430 personnes pour des actifs qui dépassent les 5 milliards d'euros. Au lendemain de l'annonce, Athora a présenté ses plans à l'ensemble du staff belge. Peu d'informations ont filtré de cette présentation. Athora Holding est une filiale d'Apollo Global Management, un géant américain du capital-investissement. Elle vient de racheter Aegon Ireland et ambitionne de devenir le principal consolidateur d'assurances en Europe. Avec Generali Belgium et son goût pour l'innovation, elle vient de s'offrir, chez nous, une belle plateforme de consolidation. Reste à savoir ce que vont devenir les lignes en vie et en non-vie...