Geely, le constructeur chinois d'automobiles, va s'emparer de 51 % du capital de l'artisan br...

Geely, le constructeur chinois d'automobiles, va s'emparer de 51 % du capital de l'artisan britannique de sportives ultra-légères, Lotus. Jusqu'ici, cette marque, créée par l'ingénieur Colin Chapman en 1952, appartenait à 100 % au holding malaisien DRB-Hicom, qui fabrique les voitures Proton. Geely va aussi prendre 49,9 % dans cette dernière firme, histoire de se renforcer dans le sud-est asiatique. Geely possède Volvo depuis 2010. Par Jean-Christophe de Wasseige