Si vous plongez un jour dans l' Outremonde de Don De Lillo, vous y découvrirez Fresh Kills, à Staten Island. Hantée par ce qui fut l'une des plus grandes décharges à ciel ouvert (890 hectares), l'auteure Lucie ...

Si vous plongez un jour dans l' Outremonde de Don De Lillo, vous y découvrirez Fresh Kills, à Staten Island. Hantée par ce qui fut l'une des plus grandes décharges à ciel ouvert (890 hectares), l'auteure Lucie Taïeb s'interroge autant sur son histoire que sur son devenir: territoire des Indiens avant colonisation, puis zone très rurale, ce qui devint une poubelle géante de 1987 à 2001 n'était pas destiné à l'être aussi longtemps. Comment imaginer que ce lieu puisse redevenir, après recyclage, un énorme parc où les New-Yorkais seront heureux de déambuler? A la façon de Detectorists, c'est en arpentant le terrain avec son radar sensible que Lucie Taïeb s'empare de cette question. Que faisons-nous des rebuts, comment nous déchargeons-nous sur les marges? Quelques années après ses recherches (où le poétique voisine avec le scientifique), le sujet de la gestion des déchets reste d'une criante actualité. Un récit à ne pas jeter aux oubliettes, donc!