Boris Johnson vient de délivrer la première promesse de sa campagne. Il avait indiqué vouloir investir fortement dans les services publics de santé et la...

Boris Johnson vient de délivrer la première promesse de sa campagne. Il avait indiqué vouloir investir fortement dans les services publics de santé et la police, dans la rénovation des infrastructures et dans l'aide aux plus démunis. Le 31 décembre, le gouvernement de "Bojo" a annoncé la plus grande hausse en valeur de l'histoire du salaire minimum britannique. Le 1er avril, le salaire minimum pour les employés de plus de 25 ans passera à 8,72 livres de l'heure, soit une hausse de 6,2%, supérieure à quatre fois l'inflation. Un geste qui va bénéficier à 2,8 millions de Britanniques, singulièrement dans les régions ouvrières du Nord qui ont massivement voté conservateur, mais qui ne ravit pas les entreprises plongées en pleine incertitude à cause du Brexit.