Ford vient brusquement de remercier son CEO en place depuis trois ans, Mark Fields. On sait que le marché automobile américain traverse une baisse de r...

Ford vient brusquement de remercier son CEO en place depuis trois ans, Mark Fields. On sait que le marché automobile américain traverse une baisse de régime après sept bonnes années. Selon la presse américaine, d'autres problèmes ont aussi joué. Le cours de Bourse est en berne ; la marque à l'ovale manque de nouveaux modèles ; le concurrent General Motors parvient à gagner davantage par voiture vendue. Enfin, les progrès de Ford dans les voitures autonomes sont jugés trop lents par rapport à Tesla ou à Waymo (Google). Un ambitieux programme de développement a pourtant été engagé par le patron sortant. Funeste : c'est le directeur de cette division " autonome ", James Hackett, qui a été choisi pour le remplacer... Par Jean-Christophe de Wasseige