BeCentral, la start-up Bcheck en compagnie de Luminus, et aujourd'hui Look&Fin dans le cadre de sa levée de fonds à 6 millions d'euros. Les investissements réalisés par finance&invest.brussels dans l'univers numérique se multiplient. Sous l'impulsion de Pierre H...

BeCentral, la start-up Bcheck en compagnie de Luminus, et aujourd'hui Look&Fin dans le cadre de sa levée de fonds à 6 millions d'euros. Les investissements réalisés par finance&invest.brussels dans l'univers numérique se multiplient. Sous l'impulsion de Pierre Hermant ( photo), son CEO depuis août 2018, la structure se positionne de nouveau sur le soutien financier aux entreprises bruxelloises, en ce compris les jeunes pousses innovantes. Résultat : si en 2017, finance&invest.brussels avait réalisé 8 millions d'euros d'investissements, ce chiffre a grimpé à une trentaine de millions en 2019 (et environ 50 depuis août 2018). Depuis son arrivée, Pierre Hermant s'est rapproché des principaux acteurs du secteur des start-up et des grosses boîtes pour co-investir (Orange, Luminus, etc.). But : relancer le dealflow qui s'était tari ces derniers temps. finance&invest.brussels s'est aussi décidée à investir dans des fonds et des boîtes étrangères pour les inciter à se lancer dans la capitale de l'Europe. D'ailleurs, une équipe de finance&invest.brussels partira prochainement au Web Summit de Lisbonne pour repérer (et tenter d'attirer) de nouvelles pépites. A terme, Pierre Hermant évalue à une cinquantaine de millions d'euros le budget à investir dans les start-up, scale-up, PME et TPE bruxelloises.