A l'arrêt depuis le 8 avril dernier suite à la découverte de salmonelles dans la chaîne de production, l'usine Ferrero d'Arlon a reçu vendredi dernier une auto...

A l'arrêt depuis le 8 avril dernier suite à la découverte de salmonelles dans la chaîne de production, l'usine Ferrero d'Arlon a reçu vendredi dernier une autorisation conditionnelle de reprise de la production par l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire. Il s'agit d'une période probatoire de trois mois avant que l'autorisation ne devienne définitive après une ultime inspection. L'Afsca indique que l'usine offre les garanties nécessaires de conformité aux règles et exigences en termes de sécurité alimentaire mais entend analyser les matières premières ainsi que chaque lot produit. Ce n'est que si ces analyses sont concluantes que les produits pourront être commercialisés. L'Agence entend aussi vérifier l'application concrète des procédures internes mises en place.