Le MuCH Waterloo Festival tire son nom de la Music Chapel, la Chapelle musicale Reine Elisabeth, repaire des lauréats du concours éponyme, qui est l'un des principaux lieux de ce festival né en 2017. Quatre autres lieux de Waterloo accueillent également le festival, dont...

Le MuCH Waterloo Festival tire son nom de la Music Chapel, la Chapelle musicale Reine Elisabeth, repaire des lauréats du concours éponyme, qui est l'un des principaux lieux de ce festival né en 2017. Quatre autres lieux de Waterloo accueillent également le festival, dont le récent Bella Vita. Façon de décentraliser et moderniser une vitrine classique, sortant les concerts de la Chapelle consacrée. Concrètement, cela représente une trentaine d'événements sur cinq jours, faisant la part belle aux formations belges : l'Orchestre philharmonique royal de Liège dans une adaptation d'un conte de Grimm, Les musiciens de Brême, l'Orchestre royal de chambre de Wallonie jouant, entre autres, Mozart, et le Symfonieorkest Vlaanderen défleurant le répertoire du piano russe. Dans l'air du temps : des " marathons " consacrés au violoncelle, au piano et au chant. Dans ce dernier, le baryton José Van Dam croisera sa voix avec celles d'une douzaine de jeunes chanteurs ayant pour la plupart moins de 30 ans. A noter aussi, en clôture du festival, une gourmande garden party tenue à la Chapelle, à l'intérieur et extérieur, avec en fin de journée, l'Orchestre de chambre de Namur, sous la direction d'Ayrton Desimpelaere, accompagnant sept solistes dans des oeuvres pour violon de Tchaïkovski, Ravel et Saint-Saëns.