L'hybridité estivale montoise est une tradition depuis maintenant 18 ans. Cette année, elle passe d'abord par un programme d'une demi-douzaine de célébrations musicales, avec entre autres Philippe Katerine, Français ayant poussé l...

L'hybridité estivale montoise est une tradition depuis maintenant 18 ans. Cette année, elle passe d'abord par un programme d'une demi-douzaine de célébrations musicales, avec entre autres Philippe Katerine, Français ayant poussé la loufoquerie au rang de chanson noble et à l'opposé, Konoba, l'un des beaux exemples d'électro-pop belge premier degré. Un coup d'accordéon plus tard - Belem & The MeKanics, une création de Didier Laloy -, on retrouve le duo de pianistes Eric Legnini et Fabian Fiorini qui, à leurs racines italiennes, ajoutent une virtuosité commune. Jouxtant cet univers sonore, on glisse vers celui de la danse, toujours en rythme puisque Kalakuta Republik célèbre la vie sous afro-beat du grand Fela Kuti, musicien-militant. Célébration encore avec le collectif anversois qui dans Claude François '69, remet à la sauce funky, les chansons du fameux chanteur électrocuté. Les enfants y sont les bienvenus, même s'ils ont leur journée traditionnelle du dimanche (le 2 juillet), réservée en famille avec barbecue, ateliers et spectacles. Du 30 juin au 8 juillet à Mons, infos et programme complet sur www.surmars.be Par Philippe Cornet