Sacré meilleur night-club du pays devant les bruxellois C12 et Fuse, le Kompass gantois doit fermer ses portes pendant quatre mois. Ainsi en a décidé l'Open Vld Mathias De Clercq, bourgmestre de Gand, après le décès par overdose d'un collaborateur de ce temple de la techno, voisin du Ghelamco Arena, le stade de football de la ville. A l'appui de sa décision, le bourgmestre invoque la persistance d'activités illégales en matière de drogue qui perturbent la tranquillité et la sécurité publiques. En 2017, son prédécesseur, le sp.a Daniël Termont avait fermé pour des raison similaires un autre haut lieu des nuits gantoises, le Décadence, mais avait été contré par le Conseil d'Etat. En ira-t-il de même aujourd'hui ? Une pétition a déjà recueilli plus de 10.000 signatures. Argumentant que la loi leur interdit de fouiller qui que ce soit, les exploitants du Kompass ont eux aussi saisi le Conseil d'Etat.