Mettre au point la voiture autonome coûte cher. Très cher. C'est pourquoi constructeurs, équipementiers et sociétés technologiques multiplient les partenar...

Mettre au point la voiture autonome coûte cher. Très cher. C'est pourquoi constructeurs, équipementiers et sociétés technologiques multiplient les partenariats. Dernier mouvement en date : Fiat Chrysler Automobiles (FCA) vient de rejoindre l'alliance formée en juillet 2016 par le constructeur premium BMW, le fabricant de microprocesseurs Intel et le spécialiste de caméras anti-collision Mobileye. Ce trio avait déjà embarqué au printemps les équipementiers Delphi, puis Continental. Son objectif est d'aboutir à une plate-forme commercialisable en 2021. De son côté, FCA n'était pas totalement resté inactif jusque-là sur ce front, puisqu'il avait fourni 500 mono-volumes à Waymo, la filiale d'Alphabet-Google, pour être transformés et conduits sur la route pour des essais.