Les designers néerlandais trouvent un malin plaisir à secouer le cocotier du bon goût autoproclamé. Surprendre et déstabiliser, telle semble être leur devise. Hella Jongerius, formée à l'académie d'Eindhoven, fait partie de ces exploratrices qui bousculent les idées reçues,...

Les designers néerlandais trouvent un malin plaisir à secouer le cocotier du bon goût autoproclamé. Surprendre et déstabiliser, telle semble être leur devise. Hella Jongerius, formée à l'académie d'Eindhoven, fait partie de ces exploratrices qui bousculent les idées reçues, capable de greffer des grenouilles géantes à ses tables basses ou d'affubler des roues de brouette à des pièces d'intérieur très chic. Non pas pour choquer le bourgeois mais pour élargir le champ des possibles avec le désir de trouver, malgré tout, un équilibre et une forme de classicisme à ses créations bizarroïdes. Titillée depuis ses débuts par les couleurs éclatantes, celle qui a collaboré avec Ikea et la compagnie d'aviation KLM, signe aujourd'hui un canapé aux allures de couette. Vlinder qui sera disponible en septembre prochain chez l'éditeur Vitra évoque plus l'univers ouaté du roupillon que la conversation de salon. Le sofa n'est pas seulement audacieux par son revêtement rebondi mais aussi par ses choix textiles. Les quatre modèles de la collection sont composés de motifs bariolés et complexes, réalisés avec sept tissages jacquard. Le dessin, mélange de code-barres et de motifs ethniques, ne ressemble à rien de connu. On aime ou on déteste.