Comment une marque ultra- connue fait-elle pour reconquérir les coeurs des usagers lorsque ces derniers sont en désamour avec elle ? Réponse : en pariant sur l'amour et les amoureux ! Et c'est ce qu'a fait Mark Zuckerberg, le patron de Facebook. Après avoir subi les questions insidieuses des sénateurs et députés américains, le voilà qui rebondit, tout sourire, quelques jours plus tard. Non pas, avec un énième mea culpa, mais en créant un nouveau service de rencontres entre ses 2,2 milliards d'usagers. Ou plus précisément entre les 200 millions de célibataires recensés sur son réseau.
...