Le rendement d'une éolienne étant fonction de sa taille, les petites et moyennes installations n'ont évidemment pas la cote. Mais cela pourrait changer. Bart Tommelein, ministre flamand de l'Energ...

Le rendement d'une éolienne étant fonction de sa taille, les petites et moyennes installations n'ont évidemment pas la cote. Mais cela pourrait changer. Bart Tommelein, ministre flamand de l'Energie, envisage en effet de subsidier leur construction et a prévu à cette fin un budget annuel de 4,2 millions d'euros qui devrait intéresser les PME - notamment en région côtière où les vents sont traditionnellement plus puissants qu'ailleurs - mais aussi les exploitants agricoles, les institutions hospitalières, etc. Les subsides, toutefois, ne seront pas automatiques. Il faudra les mériter. Ces derniers seront en effet octroyés sur base qualitative, après analyse des coûts et des rendements escomptés. Appel à projets sera lancé cette année encore. Et seuls les plus performants d'entre eux seront soutenus. Le taux d'intervention - 50 % à 70 % - sera fonction de l'efficacité des installations projetées mais également de la nature du demandeur - petite ou moyenne entreprise.