"On vit l'aventure Student Entrepreneurs Club comme s'il s'agissait de notre première start-up ! " En terrasse sur le campus de l'ULB, Arnaud Huard rayonne d'enthousiasme pour le club universitaire et ses activités. Il officie en tant que manager de l'événement Entrepreneur For A Day ( lire l'encadré), un des events marquants que le SEC organise chaque année pour " informer, former, donner le déclic de la réalité entrepreneuriale à des étudiants pour lesquels cet univers passionnant est encore très théorique ", précise le jeune Waterlootois, étudiant en deuxième année d'ingénieur de gestion à Solvay.
...

"On vit l'aventure Student Entrepreneurs Club comme s'il s'agissait de notre première start-up ! " En terrasse sur le campus de l'ULB, Arnaud Huard rayonne d'enthousiasme pour le club universitaire et ses activités. Il officie en tant que manager de l'événement Entrepreneur For A Day ( lire l'encadré), un des events marquants que le SEC organise chaque année pour " informer, former, donner le déclic de la réalité entrepreneuriale à des étudiants pour lesquels cet univers passionnant est encore très théorique ", précise le jeune Waterlootois, étudiant en deuxième année d'ingénieur de gestion à Solvay. Fondé en 2013, le SEC, initiative de l'assocation étudiante BE Solvay, a vraiment trouvé son ton et ses marques depuis deux-trois ans en adoptant un style dynamique, actuel, pluriel, au taquet mais ouvert et cool dans la forme. " Nous restons des étudiants mais estimons avoir une légitimité en matière d'entrepreneuriat car il s'agit là de notre centre d'intérêt numéro un. La quinzaine de personnes de Solvay qui animent le Club ont toutes construit leur expertise en la matière en s'investissant dans le SEC ", plaide Arnaud Huard. Aucune facette de l'esprit entrepreneurial moderne, esprit start-up en tête, n'est négligée. Comme le reflète la palette des activités initiées et, trait marquant, ouvertes à tous les étudiants en études supérieures quel que soit l'établissement dans lequel ils étudient, qu'il s'agisse de l'UC Louvain, de l'Ichec, etc. Tous sont bienvenus à la Start Up World annuelle : une foire où une quarantaine de start-up sont conviées à pitcher dans l'atrium du bâtiment Solvay. Chacune a une minute pour présenter son projet ou concept avant de rejoindre son stand où elle peut engager un échange concret avec le public sur ses produits et idées. En moyenne, 400 étudiants s'y pressent. Dans l'univers start-up, le Student Entrepreneur Club s'active aussi sur le Pitch XXL de son sponsor et partenaire Start.Lab, l'incubateur de nouvelles entreprises abrité par l'ULB. Des entrepreneurs viennent y défendre projets et concepts. Là, le SEC assure le catering et s'emploie à y attirer le public étudiant. Dernière initiative en date : la Fucked Up Night inaugurée le 2 mai dernier. Principe : des patrons viennent raconter, non pas leurs succès mais... leurs plantages. " Ces témoignages sont des enseignements utiles pour éviter la mésaventure aux futurs entrepreneurs ", s'enthousiasme Arnaud Huard. Toujours en matière de partage d'expérience, mais plus personnalisé, Entrepreneur For A Day offre la chance à une poignée d'étudiants de suivre pendant un jour un CEO dans ses activités. Au-delà de ces " gros " events qui émaillent l'année universitaire, le Student Entrepreneurs Club s'est taillé une belle réputation à coup d'apéro-talks réguliers. " Ce sont nos fundamentals auxquels prennent part 50 voire parfois plus de 100 personnes. Elles viennent écouter une petite conférence sur un thème comme par exemple la foodtech. Au micro, un entrepreneur raconte avec enthousiasme et humour son parcours et ses points de vue. C'est un contact direct live avec l'entrepreneuriat dans un climat très cool. " Que le deuxième sponsor principal du Club soit l'entreprise brassicole Duvel, cela aide... Avec un tel partenaire, le SEC n'est jamais à sec. Mais, précise Arnaud Huard, " on n'est pas là non plus pour se prendre une mine ". Le Student Entrepreneurs Club n'est pas la seule émanation du Bureau Etudiant Solvay. Les Mentoring Program, Summer School et autre Finance ou Consulting Clubs ont aussi pignon sur campus. Cependant, bien ancré dans le présent et le réel de l'entreprise moderne et tourné vers les défis futurs, le SEC agrège déjà une fidèle petite communauté qui dépasse le périmètre de l'ULB et cible avec intelligence tous les étudiants (la fréquentation annuelle cumulée des events avoisine 3.000 personnes). Sa belle variété d'approches bien connectées aux attentes du moment plaît à une génération Z encore plus motivée que les précédentes par l'aventure entrepreneuriale.