Voilà une nouvelle qui met fin au feuilleton de la construction de deux méga-centrales sur le site de Vilvorde par BTK à l'aide de fonds qataris. La semaine dernière...

Voilà une nouvelle qui met fin au feuilleton de la construction de deux méga-centrales sur le site de Vilvorde par BTK à l'aide de fonds qataris. La semaine dernière, Engie Electrabel est parvenue à un accord pour le rachat de la centrale au gaz de Vilvorde avec Energy Market, son propriétaire bulgare. L'énergéticien français veut y construire une nouvelle centrale au gaz de 870 MW de capacité à côté de la centrale existante de 255 MW et espère bénéficier dès lors du mécanisme de soutien proposé par la ministre de l'Energie, Marie-Christine Marghem. Ce rachat n'est en soi pas une surprise dans la mesure où Engie Electrabel possédait déjà la moitié du site de 30 hectares et souhaitait y construire une nouvelle centrale mais avait été devancée par BTK pour la connexion, sans investissement lourd, au réseau d'Elia.