La compagnie aérienne italienne est en déficit chronique depuis 20 ans. En 2014, au terme de nouveaux problèmes, elle avait été sauvée par Etihad. Le transporteur d...

La compagnie aérienne italienne est en déficit chronique depuis 20 ans. En 2014, au terme de nouveaux problèmes, elle avait été sauvée par Etihad. Le transporteur d'Abu Dhabi avait acquis 49 % du capital et avait injecté 600 millions d'euros. Trois ans plus tard, le redressement espéré ne s'est pas produit. Une nouvelle restructuration va donc devoir être menée. Elle devrait être drastique. La direction entend réaliser 1 milliard d'économies en trois ans. Et ce, alors que la compagnie réalise 3 milliards de chiffre d'affaires. Le gouvernement et les syndicats doivent encore donner leur assentiment. Au menu ? Pêle-mêle : l'abandon de 20 avions moyens-courriers, la renégociation des contrats avec les fournisseurs, la suppression de 3.000 emplois, la diminution des salaires de 30 %, etc. Par Jean-Christophe de Wasseige