Les nouvelles M3 (berline) et M4 (coupé) restent disponibles en deux roues motrices (propulsion, 480 ou 510 ch), mais se déclinent aussi pour la première fois en quatre roues motrices (510 ch, avec mode propulsion disponible). Pour mieux faire passer la puissance sur chaussée glissante... Cette transmission intégrale arrivera à l'été.
...

Les nouvelles M3 (berline) et M4 (coupé) restent disponibles en deux roues motrices (propulsion, 480 ou 510 ch), mais se déclinent aussi pour la première fois en quatre roues motrices (510 ch, avec mode propulsion disponible). Pour mieux faire passer la puissance sur chaussée glissante... Cette transmission intégrale arrivera à l'été. En attendant, nous avons testé un coupé M4 dans sa version "de base" de 480 ch, propulsion et à boîte manuelle. Hormis les sièges sport monoblocs, l'habitacle diffère peu de celui d'une Série 4 ordinaire. Mais l'ambiance sonore est spécifique: le "six en ligne" biturbo grogne et pousse avec fureur jusqu'à 7.200 tr/min. La boîte manuelle est une exclusivité dont sont privées les Audi RS5 ou Mercedes Classe C AMG. Elle apporte une touche mécanique "à l'ancienne" et nous implique davantage dans la conduite, mais elle est moins rapide que la boîte automatique (uniquement disponible sur 510 ch), qui compte par ailleurs huit rapports contre six et réduit donc l'appétit du moteur en conduite courante. Quant au châssis à amortisseurs pilotés, il se montre confortable ou accrocheur selon le réglage choisi. Le train avant est très tranchant et l'arrière peut joyeusement "drifter" à la demande. Une sportive efficace ou joueuse selon l'envie du conducteur. Mais, malgré son toit en matériaux composite, l'engin est lourd, ce qui engendre une certaine inertie quand on joue avec les limites du châssis. Plus légères, les Porsche Cayman ou 911 à moteur arrière restent plus agiles dans les enchaînements. Et leurs commandes (direction, freins) offrent plus de ressenti. Mais la grande force de la M4 et, surtout, de la M3, c'est de pouvoir embarquer confortablement quatre voire cinq passagers et leurs bagages. Pour être encore plus pratique, la M3 se déclinera même en break à l'été! Et pour ceux qui recherchent une BMW sportive plus légère et plus tranchante, il reste quelques exemplaires du coupé M2 en stock...