Les observateurs la considèrent comme l'un des bijoux architecturaux de ces dernières années. La salle de concert de l'Elbphilharmonie, située au bord de l'Elbe à Hambourg et inaugurée en janvier dernier, impressionne. Elle ressemble en quelque sorte à un vaisseau amiral qui n'attend qu'à lever les voiles et prendre le large. Jacques Herzog et Pierre de M...

Les observateurs la considèrent comme l'un des bijoux architecturaux de ces dernières années. La salle de concert de l'Elbphilharmonie, située au bord de l'Elbe à Hambourg et inaugurée en janvier dernier, impressionne. Elle ressemble en quelque sorte à un vaisseau amiral qui n'attend qu'à lever les voiles et prendre le large. Jacques Herzog et Pierre de Meuron, les deux " archistars " suisses qui ont conçu ce chef-d'oeuvre pharaonique de verre et de lumière, auront fait preuve de patience. Leurs premières esquisses datent de 2003, les premiers coups de pelle de 2007. Au total, ce chantier a englouti la somme record de 866 millions, trois fois plus que ce qui été prévu au départ. Erigé sur un ancien entrepôt de cacao, de thé et de tabac qui date des années 1960, le bâtiment se divise en deux parties, avec d'un côté l'ancien édifice qui fait office de socle, et de l'autre, tout en contraste, la voilure ajoutée par les architectes. Le projet comprend au total deux salles de concert (2.100 et 550 places), des studios, 45 appartements de haut standing et un hôtel de luxe de 244 chambres. Pour un total de 125.000 m2. Il s'étend sur 125 m de long, 85 m de large et 110 m de haut (26 étages). L'intérieur du bâtiment est également très particulier. Un exemple : rien n'est d'équerre, que ce soit les plafonds, les escaliers ou les murs. La salle de concert est une prouesse architecturale, avec une acoustique conçue par un spécialiste du genre, l'acousticien japonais Yasuhisa Toyota. Cet édifice fait le lien entre la ville et le port, le troisième plus important d'Europe. Le projet doit également permettre de redynamiser le nouveau quartier créé aux docks d'Hafencity, qui accueillera, à terme, 14.000 habitants et permettra la création de 45.000 emplois. XAVIER ATTOUT