Le petit constructeur japonais se met lui aussi à la voiture électrique. Mais il s'y adonne avec originalité, pour coller à sa personnalité. Ce petit SUV se fait d'abord remarquer par son look décalé, évoquant le coupé surélevé. Les portes arrière, sans poignées apparentes, sont dissimulées dans la carrosserie. De type "suicide", elles s'ouvrent dans le sens opposé de celles de devant. Mais il faut impérativement ouvrir les portes de devant pour accéder à l'arrière ou en ressortir... Et si deux adultes peuvent s...

Le petit constructeur japonais se met lui aussi à la voiture électrique. Mais il s'y adonne avec originalité, pour coller à sa personnalité. Ce petit SUV se fait d'abord remarquer par son look décalé, évoquant le coupé surélevé. Les portes arrière, sans poignées apparentes, sont dissimulées dans la carrosserie. De type "suicide", elles s'ouvrent dans le sens opposé de celles de devant. Mais il faut impérativement ouvrir les portes de devant pour accéder à l'arrière ou en ressortir... Et si deux adultes peuvent siéger confortablement au second rang, la place centrale n'accueille qu'un enfant peu corpulent. A l'avant, le mobilier, fabriqué en partie en matériaux recyclés, est stylé et bien fini. Une ambiance écolo-chic. Autre originalité de ce modèle électrique: il se contente d'une batterie relativement compacte, afin de contenir le poids de la voiture (pesant tout de même 1,6 tonne...) pour conserver une tenue de route agile. Mission réussie: cette Mazda à pile saute d'un virage à l'autre avec vivacité. Le châssis rigide, guidé par des commandes (direction et freins) précises, pourrait encaisser bien plus que les 145 ch du moteur électrique, qui s'apprécie surtout pour sa douceur et, bien sûr, son silence. Outre sa relative légèreté, une batterie compacte est également moins coûteuse et plus respectueuse de l'environnement car nécessitant moins de ressources et d'énergie. Revers de la médaille: ce petit pack de batterie n'offre qu'une faible autonomie. Nous n'avons pu parcourir en moyenne que 145 kilomètres avec un plein de courant, ce qui limite l'usage de ce véhicule et implique une planification précise des trajets, sans place pour les détours ou déplacements improvisés. Cette Mazda s'adresse donc aux "petits rouleurs" bien organisés, à la recherche d'un modèle décalé dans le style comme dans l'esprit. Une voiture de niche plutôt que tout public mais qui saura assurément séduire sa cible.