Huawei a dévoilé son Mate X à l'occasion du Mobile World Congress (MWC), la grand-messe du smartphone qui vient de se clôturer à Barcelone. Le fabricant chinois embraie sur le coréen Samsung, qui avait dégainé le premier avec son Galaxy Fold. Ces deux nouveaux produits à écran pliable étaient les principales attractions du MWC. Ils viennent pimenter un marché du smartphone en pleine déprime. Les ventes mondiales ont affiché une baisse de 4,1% en 2018, selon le consultant IDC.
...

Huawei a dévoilé son Mate X à l'occasion du Mobile World Congress (MWC), la grand-messe du smartphone qui vient de se clôturer à Barcelone. Le fabricant chinois embraie sur le coréen Samsung, qui avait dégainé le premier avec son Galaxy Fold. Ces deux nouveaux produits à écran pliable étaient les principales attractions du MWC. Ils viennent pimenter un marché du smartphone en pleine déprime. Les ventes mondiales ont affiché une baisse de 4,1% en 2018, selon le consultant IDC. Le déclin du marché est lié à une absence criante d'innovation depuis quelques années. Résultat : les consommateurs conservent leur smartphone plus longtemps... ce qui n'arrange pas les fabricants. Les smartphones à écran pliable peuvent-ils relancer le marché ? A Barcelone, nous avons posé la question à Vincent Vanderstraeten, responsable des devices chez Proximus : " Cela a le mérite de lancer un mouvement, répond-il. Ce nouveau design pourrait s'imposer dans les prochaines années. L'industrie avait bien besoin de nouveauté ". Déplié, ce type de smartphone offre une surface deux fois plus grande que la moyenne. L'écran obtenu est de format " carré " ou 4/3. L'usage le plus convaincant présenté par les fabricants est sans doute celui du multitasking. Le double écran permet de gérer plusieurs tâches à la fois, et de faciliter certaines interactions : " On peut regarder un match de foot sur la partie supérieure de l'écran, et interagir avec ses amis sur WhatsApp sur la partie inférieure ", évoque Vincent Vanderstraeten. On peut aussi compter sur les développeurs d'applications pour créer dans les prochaines mois de nouveaux usages adaptés à ces surprenants appareils. Dès la première journée de démonstration de l'appareil, un des rares exemplaires du Mate X de Huawei avait déjà été brisé. La faute à une erreur de manipulation d'un testeur qui a voulu replier le prototype dans le mauvais sens... La protection de l'écran est également problématique : vu le mécanisme, impossible d'ajouter une vitre anti-griffes. Cela dit, l'écran est en plastique, ce qui le rend plus robuste. Par contre, les coques de protection risquent d'être difficiles à réaliser et ajouteront une épaisseur supplémentaire à un appareil déjà épais lorsqu'il est replié (17 mm pour Samsung, 11 mm pour Huawei). La technologie de l'écran pliable impressionne. Mais le prix a de quoi refroidir les consommateurs les plus geeks. Le Galaxy Fold de Samsung est annoncé à 2.000 dollars. Le Mate X de Huawei est affiché à 2.300 euros. Lorsque ce prix a été dévoilé en conférence de presse, des rires gênés se sont emparés de l'assistance... Le responsable de Huawei a tenté de minimiser en expliquant que c'était une nouvelle technologie, et que l'objectif était de faire progressivement baisser le prix. Si les fabricants veulent en faire un produit capable de séduire le plus grand nombre, c'est effectivement indispensable. Les deux appareils seront disponibles en Belgique dans les prochains mois.