Après des expériences réussies dans le domaine des aspirateurs, ventilateurs et sèche-mains haut de gamme, James Dyson a l'intention de commercialiser un véhicule élec...

Après des expériences réussies dans le domaine des aspirateurs, ventilateurs et sèche-mains haut de gamme, James Dyson a l'intention de commercialiser un véhicule électrique dès 2020. L'échéance semble courte mais, dans la plus grande discrétion, l'ingénieur de formation a mis sur pied une gigantesque équipe de 400 personnes, à pied d'oeuvre depuis plus de deux ans. Il compte embaucher des milliers de personnes supplémentaires sur base d'un investissement de 2 milliards de livres. Le premier pour la voiture, le second pour développer une batterie concurrentielle. Dyson reste très discret sur le projet en lui-même mais vu ses succès antérieurs et sa vieille passion pour les voitures, voilà une nouvelle qui va secouer le landerneau, d'autant que le gouvernement britannique a indiqué vouloir soutenir le projet. Par Xavier Beghin