Durobor, la gobeleterie située à Soignies dans le Hainaut, est à nouveau dans la tourmente. Elle a accusé une perte de 3 millions d'euros l'an dernier et...

Durobor, la gobeleterie située à Soignies dans le Hainaut, est à nouveau dans la tourmente. Elle a accusé une perte de 3 millions d'euros l'an dernier et sa trésorerie est au plus bas. Elle aurait besoin de nouveaux partenaires pour se relancer, selon L'Echo. La firme souffre d'une surproduction de verres à boire en Europe. Cela sans oublier qu'une verrerie est une industrie intensive en capital. Les coûts en énergie y sont notamment très élevés. Fondée en 1928, l'entreprise a déjà une histoire très mouvementée derrière elle. En 2012, elle avait été reprise par un consortium constitué du néerlandais H2 et du belge Decover. Trois ans plus tard, la Sogepa, un des bras financiers du gouvernement wallon, était montée au capital. Par Jean-Christophe de Wasseige