Créé en 1999 par trois étudiants de l'Université de Rotterdam qui désiraient vendre en ligne des lecteurs MP3, Coolblue est aujourd'hui un acteur non négligeable de l'e-commerce spécialisé dans les produits électroniques et l'électroménager, actif aux Pays-Bas et en Belgique. Toujours détenu majoritairement par ses trois fondateurs (le CEO actuel Pieter Zwart, Paul de Jong et Bart Kuijpers), le groupe a vu l'année dernière entrer dans son ...

Créé en 1999 par trois étudiants de l'Université de Rotterdam qui désiraient vendre en ligne des lecteurs MP3, Coolblue est aujourd'hui un acteur non négligeable de l'e-commerce spécialisé dans les produits électroniques et l'électroménager, actif aux Pays-Bas et en Belgique. Toujours détenu majoritairement par ses trois fondateurs (le CEO actuel Pieter Zwart, Paul de Jong et Bart Kuijpers), le groupe a vu l'année dernière entrer dans son capital, à hauteur de 22 %, le fonds d'investissement néerlandais HAL (Pearle, GrandOptical). En 2016, son chiffre d'affaires s'élevait à 857 millions d'euros (+55 % par rapport à 2015), dont 252 millions réalisés chez nous (+36%). Son résultat net était de 8,9 millions d'euros, soit près de trois fois plus qu'en 2015, et Coolblue affichait un Ebitda de 19,3 millions d'euros (8,3 millions en 2015). Cette année, ses cofondateurs s'attendent à franchir la barre du milliard d'euros de chiffres d'affaires. Matthias De Clercq, son directeur général pour la Belgique, parle même de 1,2 milliard. Si ce pure player (distributeur qui ne vend que par Internet) vend aujourd'hui bien moins que de gros acteurs omnicanal - du type Vanden Borre (Fnac Darty) et Media Markt - ou que d'autres joueurs du Net comme Bol.com ou Amazon, il est leader aux Pays-Bas sur quelques catégories de produits, si l'on ne prend en compte que les ventes en ligne. En Belgique, outre ses trois magasins physiques (Zaventem, Anvers et Lochristi), le groupe, dont le siège social belge se trouve à Wilrijk, va bientôt ouvrir trois petits dépôts à Gand, Anvers et Liège pour assurer lui-même la livraison et l'installation à domicile du gros électro. Pour le moment, tous les produits sont préparés en interne depuis deux entrepôts situés aux Pays-Bas : l'un à Tilburg (88.000 m2), l'autre près de Rotterdam (8.000 m2). Ils sont livrés par Dynalogic, une filiale de bpost. Cette situation lui permet de bénéficier du contexte néerlandais plus souple, où les coûts salariaux sont moins élevés que chez nous et où le travail de nuit est autorisé. Ainsi, toute commande passée jusqu'à minuit est livrée gratuitement le lendemain (dimanche compris) et une livraison (payante) le jour même est possible.