Mode de déplacement assurément à la mode, la trottinette électrique bénéficie d'un changement de la loi concernant les véhicules automoteurs, intervenu ce 1er juin. Pour la location d'un engin partagé, rien ne change. C'est l'assurance du loueur qui couvre les utilisateurs. Par contre, pour les trottinettes électriques des particuliers, l'assurance RC auto n'est désormais plus obligatoire pour couvrir les risques liés à leur utilisation. Une assurance RC familiale, qui, rappelons-le, n'est pas obligatoire, suffira désormais. Une disposition qui vaut pour tous les véhicules automoteurs électriques ne dépassant pas les 25 km/h, comme, par exemple, le " monoroue " ou le Segway. C'est assurément une simplification intéressante mais, attention, une RC familiale ne couvre que les dégâts commis à autrui et pas les lésions que l'utilisateur subirait lui-même. Autant savoir...