En 1999, le photographe français Yann Arthus-Bertrand (1946) devient mondialement célèbre en publiant La Terre vue du ciel, brique impressionnante par ses 416 pages et l'indiscutable qualité spectaculaire d'images aériennes d'une planète parcourue sous toutes les coutures. Sans oublier...

En 1999, le photographe français Yann Arthus-Bertrand (1946) devient mondialement célèbre en publiant La Terre vue du ciel, brique impressionnante par ses 416 pages et l'indiscutable qualité spectaculaire d'images aériennes d'une planète parcourue sous toutes les coutures. Sans oublier le montant des droits d'auteur ramenés à son géniteur : 6 millions d'euros, avant impôts. Phénomène d'édition, traduit en 21 langues, le livre installe aussi Yann Arthus-Bertrand en représentant écolo - sa couleur politique avérée - d'une planète aussi photogénique que mal barrée. Guère de doute, donc, que la double expo organisée dès ce début juillet à Mons ne rameute les foules. A la salle Saint-Georges, à deux pas de l'hôtel de ville, elles y découvriront en priorité des images pas forcément connues de l'auteur, des années 1980 à nos jours, depuis les premiers lions saisis au Kenya (où il s'est installé durablement dans le parc national Masaï Mara) à des reportages dans les salons agricoles de France et d'ailleurs. La seconde proposition, quant à elle, ne demandera même pas de porter le masque puisqu'elle se situe au Parc du Beffroi où une centaine de photographies racontent le parcours visuel de l'auteur, de l'Australie au fascinant domaine de Yellowstone, tout en offrant également une sélection de ses documentaires filmés.