Un bon mois après la fin du feuilleton Proximus-KPN et le refus de l'opérateur néerlandais de l'engager comme CEO, Dominique Leroy a retrouvé du travail. Selon nos collègues de De Tijd, elle remplit désormais le rôle de consultant externe chez Bain & Company, le cabinet international de conseil en stratégie et management basé à Boston mais qui dispose d'un bureau à Bruxelles. Elle va y distiller des conseils en stratégie, transformation, leadership et nouvelles façons de travailler. Pas un job à plein temps en tout cas. " C'est un rôle purement de consultance qui, au maximum, prendre un jour par mois, a-t-elle confirmé à nos confrères néerlandophones. Bain peut avoir besoin de mon expérience sur certains dossiers. "