Se faire une place de choix sur le créneau des caisses enregistreuses et des solutions numériques pour l'horeca. Voilà l'objectif que s'est fixé la société wavrienne Advensys qui détient notamment les solutions de caisses enregistreuses Plug&Pos et de bornes de commande Picker. Fin 2021, ...

Se faire une place de choix sur le créneau des caisses enregistreuses et des solutions numériques pour l'horeca. Voilà l'objectif que s'est fixé la société wavrienne Advensys qui détient notamment les solutions de caisses enregistreuses Plug&Pos et de bornes de commande Picker. Fin 2021, Advensys s'est offert Restomax, concurrent et leader belge sur le créneau des caisses enregistreuses intelligentes. Coût de l'opération soutenue notamment par Finance & Invest Brussels? Quelque 5 millions d'euros. A présent, la société de Wavre, qui emploie 55 personnes, procède à une autre opération (bien plus petite) d'acquisition: la start-up Barnaby, plateforme de visibilité et de référencement pour l'horeca. L'objectif? Disposer de toutes les briques pour "être un one-stop shopping pour nos clients", plaide Jan-Charles Van Hall, CEO d'Advensys. "Avoir une solution complète nous permettra de nous différencier de la concurrence et de pouvoir ainsi continuer à attaquer le marché néerlandophone, puis ouvrir le marché français." Si le développement en Flandre (qui représente déjà 15% des activités de la société) est déjà en cours avec une équipe de quatre à cinq personnes dédiées, l'Hexagone devrait suivre, après une prochaine acquisition locale. En 2022, le chiffre d'affaires d'Advensys (consolidé après acquisitions) devrait atteindre 9 millions d'euros contre 6 millions l'an passé. Et Jan-Charles Van Hall ne compte pas s'arrêter là...