Il ne lui a pas manqué grand-chose ! Idéalement placé à l'aube du dernier tour du Qatar Masters, Thomas Detry est passé tout près de sa première victoire sur l'European Tour. Certes, à l'...

Il ne lui a pas manqué grand-chose ! Idéalement placé à l'aube du dernier tour du Qatar Masters, Thomas Detry est passé tout près de sa première victoire sur l'European Tour. Certes, à l'arrivée, le jeune champion bruxellois a dû se contenter de la 11e place, à trois petits coups du vainqueur, le Sud-Africain Justin Harding. Mais il a une fois encore prouvé qu'il avait à la fois le talent et le potentiel pour soulever prochainement ce trophée dont il rêve tant. Sur le parcours de Doha, le protégé de Michel Vanmeerbeek et Jérôme Theunis a, en tout cas, impressionné, notamment sur les greens où il fait exploser les statistiques (1,5 putt par green en moyenne au cours des autres journées). Seul petit regret : ces bogeys qu'il a encore tendance à concéder dans les moments décisifs, sur les neuf derniers trous (trois le samedi et deux le dimanche) et qui pèsent très lourds au décompte final. C'est sûrement le métier qui rentre !