La plus petite des Toyota cultive une identité assez originale. Agée de quatre ans, elle s'offre un restylage de mi-carrière qui lui confère une bouille plus agressive grâce à des phares étirés en longueur, encore plus anguleux. L'im...

La plus petite des Toyota cultive une identité assez originale. Agée de quatre ans, elle s'offre un restylage de mi-carrière qui lui confère une bouille plus agressive grâce à des phares étirés en longueur, encore plus anguleux. L'imposant X de la calandre, anciennement surligné de noir, disparaît pour s'intégrer dans le dessin global du bouclier. Ce qui lui donne un regard plus intense et accentue l'impression de largeur tandis que de profil, le prolongement des lignes avant favorise le dynamisme de l'Aygo. A l'intérieur, les nouveautés ne concernent que les selleries et le graphisme des compteurs. Les réglages des suspensions et de la direction ont été revus pour rendre la petite citadine nipponne plus réactive, docile et maniable. Sous le capot, l'unique moteur de trois cylindres essence de 1.0 l a également été retravaillé pour gagner de la vigueur en passant de 69 à 72 chevaux, à l'occasion de sa mise aux normes antipollution. L'exercice du 0 à 100 km/h progresse d'une demi-seconde à 13,8 sec. Quant à la vitesse de pointe, elle ne change pas : 160 km/h. Cette cousine des Citroën C1 et Peugeot 108 bénéficie enfin d'une meilleure insonorisation.