En quelques mois, les caméras embarquées à bord de camions poubelles circulant à Edegem, au sud d'Anvers, et dans une douzaine de communes voisines ont permis de détecter plus de 80 dépôts sauvage...

En quelques mois, les caméras embarquées à bord de camions poubelles circulant à Edegem, au sud d'Anvers, et dans une douzaine de communes voisines ont permis de détecter plus de 80 dépôts sauvages. Malgré quelques problèmes liés au fait qu'en hiver ces camions circulent avant le lever du jour, l'expérience entamée en octobre dernier par IGEAN, l'intercommunale en charge de l'environnement et de la sécurité dans l'arrondissement d'Anvers, peut être considérée comme concluante. Elle s'inscrit dans le cadre du projet IOT (l'Internet des objets) qui constate que toutes les communes possèdant un important parc automobile aimeraient équiper celui-ci de caméras ou de capteurs afin d'aboutir à une gestion intelligente du domaine public. Outre les dépôts clandestins, ces caméras pourraient, par exemple, détecter des anomalies dans le revêtement ou la signalisation et transmettre en temps réel ces informations afin que les services compétents puissent intervenir au plus vite.