Le super-kern de vendredi soir s'est mis d'accord sur un nouveau paquet de mesures pour surmonter la crise économique afférente à la pandémie. Il est estimé à un milliard d'euros. A coté des mesures liées au travail (voir en page 7), neuf des 10...

Le super-kern de vendredi soir s'est mis d'accord sur un nouveau paquet de mesures pour surmonter la crise économique afférente à la pandémie. Il est estimé à un milliard d'euros. A coté des mesures liées au travail (voir en page 7), neuf des 10 partis qui soutiennent les pouvoirs spéciaux (la N-VA n'a pas validé l'accord) ont décidé de nouveaux soutiens à l'investissement. Il s'agit d'un nouveau système temporaire (jusqu'au 31 décembre) de tax shelter Covid-19 destiné aux PME. Il sera possible de déduire (25 %) des investissements consentis dans ces entreprises. Mais aussi d'augmenter de 50 à 100 % la déductibilité des frais liés à l'organisation d'événements et de catering jusqu'au 31 décembre. Le super-kern a aussi décidé de suspendre le paiement de l'acompte TVA en décembre, de doubler (de 10 à 20 %) la part du revenu net pouvant bénéficier de la réduction d'impôts à titre de libéralité et d'augmenter (de 45 à 60 %) la réduction d'impôts pour des dons effectués en 2020 à des associations agréées. Enfin, ces mesures sont complétées par une aide supplémentaire de 100 millions d'euros destinée aux CPAS pour étendre le bénéfice des mesures sociales déjà décidées, notamment en termes de précarité énergétique.